Les rimes de tomber



Rimes avec tomber

Définition de tomber |

Définition:

° (ucf|perdre) son équilibre, être renversé, abattu. - Tomber à la renverse. - Tomber de son haut, de toute sa hauteur. - Tomber sur les genoux. - Tomber à terre, par terre. - Tomber dans l’eau. - Tomber tout à plat, tout de son long. - Tomber d’une fenêtre, par la fenêtre. - Tomber de cheval. - Tomber dans un fossé. - Il tomba percé de coups. - Il a failli tomber. - Il a voulu courir et il est tombé. - Elle releva son enfant qui était tombé. - Cet homme est tombé les quatre fers en l’air : Il est tombé à la renverse. - Tomber aux pieds, aux genoux de quelqu’un : S’y jeter. (fig) S’abaisser devant lui aux plus humbles supplications. ° (fig) (ucf|surprendre), être extrêmement surpris de quelque chose, dans les expressions : - Tomber de haut. - Quand je vois cela, je tombe de mon haut. - Les bras m’en tombent, m’en sont tombés : Ma surprise fut si grande que je demeurai comme paralysé. - Tomber du ciel : (ucf|survenir) à l’improviste. - Cet homme est tombé du ciel pour nous venir en aide. - Ce secours nous est tombé du ciel. - Tomber des nues. (cf|nue). ° (ucf|entraîner) de haut en bas par son poids. - Il a laissé tomber sa montre. - La chaise tomba par terre. - Ce vase est tombé et s’est cassé. - Le fil qui les tenait s’étant cassé, les perles tombèrent à terre. - Le brouillard tombe. - Le tonnerre est tombé. - La pluie, la neige, la grêle tombe. (ucf|impersonnellement), - Il tombe de la pluie, de la neige, de la grêle. - Cet édifice tombe en ruines : Il est dans un tel état de vétusté, de délabrement qu’il en tombe de temps en temps quelque partie. ° (ucf|tendre) vers le bas, de l’autre côté. - Sa robe tombe bien. - Ses cheveux tombaient sur ses épaules. - (fig) Laisser tomber sur quelqu’un un regard de pitié, de dédain, etc. : Le regarder avec pitié, avec dédain, etc. ° Se détacher. - Toutes ses dents sont tombées. - Ses cheveux tombent. - Ce fruit est tombé. - Les feuilles commencent à tomber. - (fig) Mes illusions sont tombées une à une. - Faire tomber la tête de quelqu’un : Le décapiter. - Sa tête tomba sur l’échafaud. - (fig) Faire tomber les armes des mains : (ucf|fléchir) quelqu’un, l’apaiser. - Les soumissions de ses ennemis lui firent tomber les armes des mains. - (fig) Faire tomber la plume des mains : (ucf|décourager) quelqu’un, le dégoûter d’écrire, faire qu’il s’interrompe tandis qu’il écrit. - Cette funeste nouvelle m’a fait tomber la plume des mains. ° (fig) Se jeter, se précipiter, fondre sur quelqu’un, sur quelque chose, le charger, l’attaquer vigoureusement. - Il tomba sur lui avec fureur et le frappa. - Ils sont tombés l’un sur l’autre avec impétuosité, à bras raccourcis. - Les ennemis, qui étaient en embuscade, tombèrent sur la patrouille. - Six vaisseaux de guerre tombèrent tout à coup sur une flotte de navires marchands. - (fig) Tomber sur quelqu’un : (ucf|dire) de quelqu’un des choses dures et désobligeantes. ° (fig) (ucf|découvrir) par hasard, arriver inopinément. - Tomber sur un passage, sur un vers, sur un mot, etc. : Le rencontrer par hasard. - Cela m’est tombé sous les yeux : Je l’ai vu par hasard. - Tomber bien : (ucf|arriver) au bon moment, rencontrer heureusement. - Vous tombez bien : j’ai justement quelque chose à vous dire. - Tomber sur les bras de quelqu’un : Se trouver inopinément à sa charge. ° Trouver fortuitement une chose, sans qu’on la cherche. - Si, en rangeant votre bibliothèque, ce volume vous tombe sous la main, je vous prie de le mettre à part. - En ouvrant le livre, je suis tombé sur le passage que je cherchais. ° Se trouver fortuitement, subitement dans une situation désavantageuse, dans une position fâcheuse. - Tomber entre les mains des ennemis, au pouvoir de l’ennemi. - Tomber dans une embuscade, dans un piège. - Ces navires marchands tombèrent dans une flotte de vaisseaux ennemis. - Il tomba au milieu de gens qui lui étaient inconnus. - (fig) Tomber sous la main de quelqu’un : Se trouver sous sa dépendance, à portée de sa colère, de son ressentiment. - S’il tombe jamais sous ma main, il se repentira de m’avoir offensé. ° (ucf|devenir), en parlant d’un état physique ou moral, le plus souvent fâcheux, où l’on se trouve plus ou moins brusquement. - Tomber en défaillance, en démence, en syncope. - Tomber en pâmoison, en langueur, en enfance, en léthargie. - Tomber dans l’erreur, dans la contradiction, dans le ridicule. - Tomber amoureux, enceinte, malade. - Tomber du haut mal, avoir une crise d’épilepsie. - Tomber de faiblesse, d’inanition : (ucf|être) dans une extrême faiblesse, être près de se trouver mal, faute de nourriture. - Tomber dans la misère, dans le malheur : Devenir pauvre, malheureux. - Tomber dans le mépris : Devenir un objet de mépris. - Tomber en disgrâce : N’être plus dans les bonnes grâces de quelqu’un, n’avoir plus de part à sa bienveillance, à sa faveur. - Faire tomber quelqu’un en confusion : Lui faire éprouver, lui causer une grande confusion. - Tomber dans la dévotion : Devenir dévot. - Tomber dans l’aveuglement, dans l’endurcissement : Devenir insensible aux vérités de la religion. ° (ucf|pécher). - Tomber dans le péché : (ucf|commettre) une faute, céder au péché. - Le juste tombe sept fois le jour. ° Dégénérer, descendre, se laisser aller à quelque chose de blâmable. - Cet auteur prétend au sublime et tombe souvent dans le galimatias. - Tomber dans l’affectation, dans le précieux. - Ce peintre tombe quelquefois dans le maniérisme. ° (ucf|passer) d’un état positif à un état défavorable. - Tomber en désuétude. - Cela est tombé dans l’oubli. - Tomber à rien : Se réduire à très peu de chose. - Toute sa fortune est tombée à rien. - Cette maison est tombée en quenouille : Il n’en reste que des filles. - Cette couronne, cette souveraineté tombe en quenouille : Les filles en peuvent hériter au défaut des mâles. - Tomber en putréfaction, en pourriture : (ucf|pourrir). - Tomber en poussière : Se réduire en poussière. ° Déchoir de réputation, de crédit, perdre de sa vogue. - Ce livre a eu d’abord quelque succès, mais il est tombé. - Cet homme n’a pas été longtemps en crédit, il est bientôt tombé. - Ces fabriques, ces manufactures sont tombées. - Cette mode commence à tomber. - Ces études sont tombées : On les néglige beaucoup aujourd’hui. - Son goût pour les tableaux, pour la musique est bien tombé : Il s’est bien affaibli. ° Succomber, périr, s’anéantir. - Tomber raide mort, tomber mort : (ucf|mourir) tout d’un coup en tombant. - Il est tombé sur le champ de bataille. - Ilion tomba sous les efforts des grecs. - On vit ces empires tomber les uns après les autres. - Avec lui tomba la puissance de son favori. - Le ministère est tombé : Il a été mis en minorité, il est obligé de quitter le pouvoir. ° Ne pas réussir. - Cette pièce est tombée à la première représentation. - Cest tombé à plat. ° Cesser, discontinuer. - Le vent est tombé. - Ce grand courage a tombé tout à coup. - Laissez tomber tous ces bruits, tous ces mauvais propos. - Cette calomnie tombera d’elle-même. - La fièvre est tombée. - Le jour tombe : La nuit approche. - Il faut laisser tomber cela : Il faut, pour empêcher qu’on n’y fasse attention, paraître n’y pas faire attention soi-même. - Laisser tomber la conversation : Ne pas l’entretenir, ne pas l’alimenter. - Sa voix tombe : Sa voix faiblit. - Il ne faut pas laisser tomber sa voix à la fin des phrases. ° Se porter sur, atteindre, frapper. - Les coups tombaient sur lui. - Le soupçon tomba sur lui. - Il cherchait à faire tomber les soupçons sur cette personne. - Un grand malheur est tombé sur elle. - Sa colère tomba sur ceux qui l’entouraient. - Faire tomber la conversation sur quelque sujet : L’y amener. - On dit de même : - L’entretien tomba sur un tel. ° Échoir. - Cette terre est tombée en partage au cadet. - Cela est tombé dans son lot. - Cela est tombé en de bonnes mains, en bonnes mains. - Cet ouvrage est tombé dans le domaine public : Il a cessé d’être une propriété privée. - Ce document, cet écrit est tombé entre mes mains, le hasard l’a fait tomber entre mes mains : C’est à une circonstance fortuite que je dois la possession, la connaissance de ce document, de cet écrit. - Il m’est tombé entre les mains une pièce fort curieuse. - Les biens de cette maison sont tombés dans telle autre par un mariage : Ils y sont passés. - Le sort tomba sur lui : Ce fut lui que le sort désigna. ° (ucf|joindre), coïncider, aboutir, tant au sens physique qu’au sens moral. - Ce chemin tombe dans tel autre, cette rivière tombe dans telle autre : Ce chemin aboutit à tel autre, cette rivière se décharge dans telle autre. - La rue Saint-Benoît tombe dans la rue Jacob. - Cette fête tombe un jeudi : Elle a lieu un jeudi. - Faire tomber les pages les unes sur les autres en imprimant : Faire que les pages imprimées sur l’un des côtés d’une feuille répondent exactement à celles qui sont imprimées sur l’autre côté. - Tomber d’accord avec quelqu’un : (ucf|convenir) avec lui. - Tomber d’accord : (ucf|avouer), convenir que. - Je tombe d’accord que cela est ainsi. - Je ne conteste point ce que vous dites, j’en tombe d’accord. - Cela tombe sous le sens : Se dit d’une chose claire, évidente. tomber (t) ° (fam) (ucf|ôter), dans les expressions : - Tomber la chemise, la veste. - (fig) Tomber le masque : Se montrer sous son vrai jour. ° (sport) (ucf|vaincre), l’emporter sur quelqu’un. - Il fallait cependant le prendre et le tomber réglementairement, ou s’exposer aux moqueries lancinantes de la foule, qui grommelait encore sur les gradins. ° (fam) (ucf|séduire). - Tomber une fille. (-note-) (auxiliaire être) tomber (msing) ° (ucf|tombée), déclin, fin. - Au tomber du jour. - Les hirondelles se jouaient sur l’eau au tomber du soleil.


Toutes les rimes : Rimes riches, rimes suffisantes, rimes pauvres) avec tomber
Rimes riches ou suffisantes avec tomber
bombaient | bombais | bombait | bombé | bombé | bombée | bombée | bombées | bombées | bomber | bombés | bombés | bombez | déplombé | incombaient | incombait | incomber | plombaient | plombait | plombé | plombé | plombée | plombée | plombée | plombées | plombées | plombées | plomber | plombés | plombez | retombai | retombaient | retombais | retombait | retombé | retombée | retombée | retombée | retombées | retombées | retombées | retomber | retombés | retombez | succombai | succombaient | succombais | succombait | succombé | succomber | succombez | surplombaient | surplombait | surplombé | surplombée | surplomber | surplombés | tombai | tombaient | tombais | tombait | tombé | tombé | tombée | tombée | tombée | tombées | tombées | tombées | tomber | tombés | tombés | tombez |
Rime pauvre - Une rime est dite : pauvre lorsque le seul phonème rimant est la voyelle tonique finale :
Vois sur ces canaux
Dormir ces vaisseaux

Baudelaire, op. cit.
? Rime pauvre /o/ (un phonème).
Rime suffisante - Une rime est dite : suffisante lorsque deux phonèmes seulement sont répétés (dont la dernière voyelle tonique) :
Si mystérieux (avec diérèse : /misterijø/ et non /misterjø/)
De tes traîtres yeux

Baudelaire, op. cit.
? Rime suffisante /jø/ (deux phonèmes)
Rime riche - Une rime est dite : riche lorsque la répétition porte sur trois phonèmes ou plus (incluant la dernière voyelle tonique) :
D'aller là-bas vivre ensemble !
[...]
Au pays qui te ressemble !

Baudelaire, op. cit.
? Rime riche /s?~bl/ (quatre phonèmes) ;




Formulaire de recherche d'une rime Trouver des rimes
Saisissez simplement un mot pour trouver sa rime et validez sur Chercher.



tomber
Etendez votre recherche :
Citations tomber | Phrases tomber | Poèmes tomber | Proverbes tomber | Citations sur tomber | Rime avec tomber |


Rime en aRime en ableRime en abRime en arbreRime en aceRime en acRime en acleRime en acreRime en acreRime en adRime en adeRime en afeRime en afRime en agRime en ageRime en agneRime en agueRime en aireRime en aimeRime en aineRime en ainRime en ailleRime en aiseRime en aiRime en ailRime en aitreRime en aitRime en akRime en aqueRime en alRime en aleRime en alleRime en ameRime en amRime en amourRime en ambreRime en alexandrinRime en aldRime en ateRime en allemandRime en anRime en anglaisRime en antRime en anteRime en aneRime en ancheRime en angeRime en anseRime en apeRime en apRime en aqueRime en arRime en areRime en ardRime en ardeRime en arleRime en arlRime en arqueRime en arqRime en armeRime en asseRime en asRime en atreRime en auRime en autreRime en aumeRime en audeRime en auleRime en aube
Autres formes de rimes
Une rime est dite : léonine ou double quand elle comprend deux voyelles ou deux syllabes prononcées :
Il pleut ! Cela traverse
Tout le ciel et s'enfuit.
Il pleut ! C'est une averse
D'étoiles dans la nuit.
[...]
Il pleut, il pleut, mon ange!
Courons là-bas! Je veux
De cette poudre étrange
Poudrer tes blonds cheveux.


Jean Richepin, Les caresses
? Rimes léonines /?v??s/ et /?vø/

Une rime est dite : trisyllabique lorsqu'elle englobe au moins une voyelle de plus que la rime disyllabique :
Une fraîcheur de crépuscule
Te vient à chaque battement
Dont le coup prisonnier recule
L'horizon délicatement.
Stéphane Mallarmé, Poésies
? Rime trisyllabique /at?m?~/
La femme a la priorité,
Il a la postériorité

L'esthète.
Henry Jean-Marie Levet, Poésies et chansons
? Rime trisyllabique /j?rite/
Quelques rimes célèbres
Rime plate
Les rimes sont plates (ou suivies) lorsqu'elles se suivent simplement par groupe de deux ? AABB :
Gérard de Nerval, Petits Châteaux de Bohême, Politique, 1852
Dans Sainte-Pélagie, (A)
Sous ce règne élargie, (A)
Où rêveur et pensif, (B)
Je vis captif, (B)
Rimes croisées
Les rimes sont croisées (ou alternées) en cas d'alternance deux par deux ? ABAB :
Jean de La Fontaine, Fables, I
Maître Corbeau, sur un arbre perché, (A)
Tenait en son bec un fromage. (B)
Maître Renard, par l'odeur alléché, (A)
Lui tint à peu près ce langage : (B)
Rimes embrassées
Elle est embrassée quand elle est encadrée par une autre ? ABBA :
Louis Aragon, Extrait du poème La guerre et ce qui s'en suivit
Tu n'en reviendras pas toi qui courais les filles (A)
Jeune homme dont j'ai vu battre le cœur à nu (B)
Quand j'ai déchiré ta chemise et toi non plus (B)
Tu n'en reviendras pas vieux joueur de manille (A)
[A = /ij/, B = /y/]