Les rimes de vent



Rimes avec vent

Définition de vent |

Définition:

(fr-rég|v??) ° Mouvement d’air extérieur et nettement perceptible suivant une direction déterminée.. - Le vent souffle fort aujourd’hui. - Le vent du nord, le vent d’est, le vent d’ouest. - Vents périodiques, journaliers. - Vents irréguliers, variables. - Vent impétueux, modéré, faible. - Vent froid, piquant, frais, doux, chaud, humide, pluvieux. - Il fait grand vent. - Le vent souffle du nord, de l’est. - Le vent se lève. - Le vent change. - Le vent tourne. - Le vent cesse, est tombé. - Être exposé au vent, à tous les vents, à tout vent. - Être à l’abri du vent. - La force, la vitesse, la violence, l’impétuosité du vent. - Il vient bien du vent par cette porte, par cette fenêtre. - Cet arbre a été abattu d’un coup de vent. - Vent coulis, léger courant d’air. - Il va comme le vent, il va plus vite que le vent se dit, par exagération, d’un homme, d’un cheval etc., qui est très rapide à la course. - Voler au vent, être soutenu dans l’air par le vent. - Une feuille, un papier qui vole au vent. - Ses cheveux flottent au gré du vent, Ils flottent en l’air, agités par le souffle du vent. - Jeter aux vents, disperser. - Ses cendres furent jetées aux vents. ° ° (mar) ° - Aire du vent, Direction suivant laquelle souffle le vent. ° - Ce vaisseau flotte au gré du vent, à la merci du vent, Il n’est point gouverné. ° - Vent de terre, vent qui vient de la terre et qui souffle la nuit. ° - Vent de mer, vent qui vient de la mer et qui souffle pendant le jour. ° - Avoir vent arrière, avoir bon vent, Avoir un vent qui porte directement le navire vers le point où l’on veut aller. ° - Avoir vent debout, vent contraire, Avoir un vent directement opposé à la route que l’on veut faire. ° - Être vent devant se dit d’un navire qui reçoit le vent sur ses voiles, en le prenant de devant. ° - Avoir le vent en poupe ne se dit plus guère au propre en termes de Marine, mais il se dit figurément pour signifier être secondé, favorisé par les circonstances. ° - Pincer le vent, serrer le vent, rallier le vent ou au vent, tenir le vent, aller au plus près du vent, disposer ses voiles de telle sorte que le navire aille le plus près qu’il est possible de la ligne sur laquelle le vent souffle, en remontant vers le côté d’où il souffle. ° - Avoir le vent sur un navire, être au vent d’un navire, avoir le dessus du vent, gagner le vent, le dessus du vent à un navire, Se trouver ou se mettre entre le lieu d’où le vent souffle et le navire dont il s’agit. ° - Être sous le vent, être séparé par un autre navire du lieu d’où souffle le vent. ° - Cette île est au vent à nous, elle est entre nous et l’endroit d’où souffle le vent; ° - Cette île nous est sous le vent, nous sommes entre cette île et l’endroit d’où le vent souffle. ° - Vent fait, vent qui ne varie plus et qui paraît devoir durer. ° - Vent frais, vent médiocrement fort et bon pour faire route. ° - Vent forcé, vent violent et plus fort qu’il ne faut. ° - Saute de vent, Changement subit dans la direction du vent. ° - Avoir vent et marée se dit d’un navire qui se trouve avoir en même temps le vent et la marée favorables pour la route qu’il fait. ° - Aller contre vent et marée se dit lorsque la marée et le vent se trouvent contraires à la route qu’un bâtiment veut tenir. ° - (fig) et (fam) S’obstiner, persévérer contre vent et marée, poursuivre ce qu’on a commencé, malgré toutes les difficultés qui s’y opposent. ° - Aller selon le vent, régler sa navigation sur le vent. ° - Aller tout d’un vent, d’un même vent, faire sa route avec un seul vent, ce qui a lieu lorsque le trajet est direct et qu’on n’a besoin que d’un seul vent pour le faire. ° - Aller selon le vent, s’accommoder au temps. ° (chas) Signifie être en quête de proie, (fig) chercher une affaire, une occasion. - Chasser au vent, aller dans le vent, aller contre le vent, porter au vent. - Avoir le nez au vent se dit d’un chien qui quête, qui flaire les odeurs qu’apporte le vent. - Porter le nez au vent se dit des animaux, surtout des chevaux, lorsqu’ils portent la tête haute. - Cet homme va le nez au vent, il tient la tête haute, il marche droit devant soi, sans faire attention. ° (fig) Circonstances heureuses, malheureuses. - Un bon vent, un mauvais vent, - Quel bon vent vous amène ? - Le vent de l’adversité, La mauvaise fortune. - Le vent de la faveur, L’avantage du crédit, de la faveur. - Le vent tourne, le cours des choses change, devient favorable, ou cesse de l’être. ° Air agité par un moyen quelconque. - Faire du vent avec un soufflet, avec un éventail. - Le vent d’un boulet de canon, l’air agité par le passage d’un boulet de canon. - Le vent du boulet le jeta par terre. - La trompette, le hautbois, la flûte, la clarinette sont des instruments à vent. - Fusil à vent, Fusil où le projectile est chassé par l’air qui y a été comprimé. ° Gaz retenus dans le corps de l’homme ou des animaux, pet (cf|vents). - Lâcher un vent. ° Odeur qui vient des émanations d’un corps. (part) Odeur qu’une bête laisse dans les lieux où elle a été, où elle a passé. - Le cerf est de plus grand vent que le lièvre. - Le sanglier prend le vent de tous côtés avant que de sortir de sa bauge, Il flaire de tous côtés. - Le sanglier a eu le vent du gland, les corbeaux ont eu le vent d’une bête morte, l’odeur en est parvenue jusqu’à eux. ° (fig) et (fam) Nouvelle, découverte. - Avoir vent de quelque chose, avoir vent que quelque chose se passe, En recevoir quelque avis. - On a eu vent de leur projet. ° (fig) Chose vaine. Vide, rien. Mensonge. - Tout cela n’est que du vent, n’est que vent. - Qu’en sort-il ? Du vent.


Toutes les rimes : Rimes riches, rimes suffisantes, rimes pauvres) avec vent
Rimes riches ou suffisantes avec vent Rime pauvre - Une rime est dite : pauvre lorsque le seul phonème rimant est la voyelle tonique finale :
Vois sur ces canaux
Dormir ces vaisseaux

Baudelaire, op. cit.
? Rime pauvre /o/ (un phonème).
Rime suffisante - Une rime est dite : suffisante lorsque deux phonèmes seulement sont répétés (dont la dernière voyelle tonique) :
Si mystérieux (avec diérèse : /misterijø/ et non /misterjø/)
De tes traîtres yeux

Baudelaire, op. cit.
? Rime suffisante /jø/ (deux phonèmes)
Rime riche - Une rime est dite : riche lorsque la répétition porte sur trois phonèmes ou plus (incluant la dernière voyelle tonique) :
D'aller là-bas vivre ensemble !
[...]
Au pays qui te ressemble !

Baudelaire, op. cit.
? Rime riche /s?~bl/ (quatre phonèmes) ;




Formulaire de recherche d'une rime Trouver des rimes
Saisissez simplement un mot pour trouver sa rime et validez sur Chercher.



vent
Etendez votre recherche :
Citations vent | Phrases vent | Poèmes vent | Proverbes vent | Citations sur vent | Rime avec vent |


Rime en aRime en ableRime en abRime en arbreRime en aceRime en acRime en acleRime en acreRime en acreRime en adRime en adeRime en afeRime en afRime en agRime en ageRime en agneRime en agueRime en aireRime en aimeRime en aineRime en ainRime en ailleRime en aiseRime en aiRime en ailRime en aitreRime en aitRime en akRime en aqueRime en alRime en aleRime en alleRime en ameRime en amRime en amourRime en ambreRime en alexandrinRime en aldRime en ateRime en allemandRime en anRime en anglaisRime en antRime en anteRime en aneRime en ancheRime en angeRime en anseRime en apeRime en apRime en aqueRime en arRime en areRime en ardRime en ardeRime en arleRime en arlRime en arqueRime en arqRime en armeRime en asseRime en asRime en atreRime en auRime en autreRime en aumeRime en audeRime en auleRime en aube
Autres formes de rimes
Une rime est dite : léonine ou double quand elle comprend deux voyelles ou deux syllabes prononcées :
Il pleut ! Cela traverse
Tout le ciel et s'enfuit.
Il pleut ! C'est une averse
D'étoiles dans la nuit.
[...]
Il pleut, il pleut, mon ange!
Courons là-bas! Je veux
De cette poudre étrange
Poudrer tes blonds cheveux.


Jean Richepin, Les caresses
? Rimes léonines /?v??s/ et /?vø/

Une rime est dite : trisyllabique lorsqu'elle englobe au moins une voyelle de plus que la rime disyllabique :
Une fraîcheur de crépuscule
Te vient à chaque battement
Dont le coup prisonnier recule
L'horizon délicatement.
Stéphane Mallarmé, Poésies
? Rime trisyllabique /at?m?~/
La femme a la priorité,
Il a la postériorité

L'esthète.
Henry Jean-Marie Levet, Poésies et chansons
? Rime trisyllabique /j?rite/
Quelques rimes célèbres
Rime plate
Les rimes sont plates (ou suivies) lorsqu'elles se suivent simplement par groupe de deux ? AABB :
Gérard de Nerval, Petits Châteaux de Bohême, Politique, 1852
Dans Sainte-Pélagie, (A)
Sous ce règne élargie, (A)
Où rêveur et pensif, (B)
Je vis captif, (B)
Rimes croisées
Les rimes sont croisées (ou alternées) en cas d'alternance deux par deux ? ABAB :
Jean de La Fontaine, Fables, I
Maître Corbeau, sur un arbre perché, (A)
Tenait en son bec un fromage. (B)
Maître Renard, par l'odeur alléché, (A)
Lui tint à peu près ce langage : (B)
Rimes embrassées
Elle est embrassée quand elle est encadrée par une autre ? ABBA :
Louis Aragon, Extrait du poème La guerre et ce qui s'en suivit
Tu n'en reviendras pas toi qui courais les filles (A)
Jeune homme dont j'ai vu battre le cœur à nu (B)
Quand j'ai déchiré ta chemise et toi non plus (B)
Tu n'en reviendras pas vieux joueur de manille (A)
[A = /ij/, B = /y/]